Archives du mot-clé cinema

Écoute et Regarde -4

Quelle nouvelle! JJG est sur les web players! Résistant ou passéiste.. En tout cas, il a changé d’avis et ça cartonne! Goldman, c’est pas juste les enfoirés, les “je te donne” ou “je marche seul”… Nan.. Goldman, c’est aussi la fin des années 70, le début des 80.. Avec des chansons à texte ou une rythmique qui vous restent dans la tête! La discographie de Jean-Jacques.. Tout le monde croit la connaître.. Mais la vérité, c’est qu’il est toujours possible de la (re)découvrir selon un instant T dans notre propre vie.. d’y mettre notre pathos selon le vécu du moment.. Ou d’en comprendre le sens, enfin…

Bon, si on s’arrête aux “Génération Goldman”, y’a de quoi critiquer et envoyer aux orties cet artiste qu’on entend déjà tout le temps sur les ondes…et avec les mêmes chansons… Alors, évidemment, on aime ou on aime pas.. Mais allez quand même jeter un coup d’œil sur les spotify et autres deezer, dénichez un de ses vieux albums, et écoutez le.. un peu.. ou beaucoup.. Vous verrez que Goldman, c’est plus qu’un marseillais parti vivre en Angleterre, et un peu mieux que le faiseur de tubes pour chanteuses et chanteurs en mal d’inspiration ou de popularité..

Ce qui est bien avec internet, c’est qu’on peut retrouver toutes sortes de musiques.. Dont celles de nos séries préférées ou des films qui nous restent en tête… Cela les rend accessibles instantanément pour peut-être nous donner envie de les revoir.. sans oublier d’aller découvrir de nouvelles images sur la toile… Cette semaine, au cinéma, il y a du drôle, du moins-drôle.. des histoires de famille, de femmes.. et un “dessin animé” qui raconte un après-guerre terrible et pas si lointain..
Septembre a ce quelque chose de tragique ou tout du moins de sérieux. Une saison légère, celle où tout est possible, n’en finit pas de se terminer pour laisser la place à la mélancolie dans une langueur orangée-rouge. Dans les librairies, fleurissent des agendas, boites à outils et autres organiseurs de vie; des romans sérieux aux couvertures classiques et aux titres classieux.. A-t-on vraiment le temps de lire en septembre? En a-t-on le goût, plutôt que de rêvasser aux vacances terminées il y a peu? La rentrée littéraire vous inspire-t-elle? On parlera du décès de Tony Morrison par ici, des derniers  Nothomb et Darrieusecq par là et vous vous demanderez si Mazarine Pingeot a écrit une fiction ou une réalité vécue par sa nièce.. Ou peut-être finirez vous par lire une “vieillerie” de la rentrée 2018 mi-fiction/mi-réalité écrite par Baptiste Beaulieu: Toutes les histoires d’amour du monde.

Écoute et Regarde

Aux beaux jours, c’est la musique brésilienne qui s’impose, peut-être un côté solaire, et ce qu’il faut de sensualité et de légèreté.

Avec une préférence pour la bande originale du filmWoman on top” avec Penelope Cruz (de Fina Torres), dont le titre français est “Amour, Piments et Bossa Nova”. Le film n’est pas LE grand chef d’oeuvre des années 2000; disons plutôt que c’est un “film de filles” sympa à regarder et chouette à écouter.. Musicalement, il sort de tous les classiques brésiliens que la réalisatrice aurait pu nous servir et ça, c’est très rafraichissant!

Et puis, parce que la musique brésilienne, ce n’est pas QUE les danseuses en petites tenues, Daniela Mercury et Gilberto Gil, un clin d’oeil pour Lenine, et un petit signe à Seu Jorge sur la Bande originale de “The life aquatic with Steve Zissou”, en français La Vie Aquatique”, de Wes Anderson. Le film n’est pas non plus extraordinaire mais sa bande son se défend ne serait-ce que par les reprises des classiques de David Bowie par Seu Jorge, découvert 1 an auparavant avec l’album Cru et cette chanson Tive Razao

Bien sûr, ce serait réducteur de s’arrêter à 3 ou 4 artistes ou quelques chansons, devenues des classiques. Mais cette sélection est assez éclectique pour accompagner différents moments d’une journée estivale….. Que vous pourrez terminer en allant au cinéma. Cette semaine, 3 films attendus:

  • Spiderman: Far from Home de Jon Watts et avec Tom Holland.. Pour éviter les spoilers, rien ici ne sera dit..
  • Yesterday de Danny Boyle.. Lorsque Jack se réveille d’un accident, il est le seul à se souvenir des Beatles.. La chanson-titre est chantée par l’acteur Himesh Patel  Bon.. Cette chanson.. On l’a beaucoup entendue.. Reprises des milliers voire des millions de fois.. De Sinatra, Elvis, Katy Perry, Adam Levine, le cast de Glee en passant par votre voisin de palier… Quand ça fait longtemps qu’elle n’a pas été entendue et qu’elle n’est pas déformée par le pathos de l’interprète, c’est une belle chanson… Quelque part, on a tous une chanson préférée des Beatles et finalement, quand on les liste toutes, on s’aperçoit qu’elles nous ont toutes accompagnées à un moment ou à un autre… Parfois, les reprises sont terribles.. (pour nos oreilles..) et d’autre fois, ça fonctionne en donnant autre chose avec  Rufus, Moby & Sean Lennon – Across the universe ou Jason Mraz & Dawn Mitschele . Danny Boyle soutient que les Beatles ont changé le monde en se rebellant contre l’ordre établi qui vivait dans la peur d’une autre guerre mondiale. Prôner l’amour, pour l’époque, était un vrai défi.. Excellente interview sur France Inter en juin dernier.
  • Et puis, il y a ce documentaire Pour les soldats tombés de Peter Jackson (vous remettez? Le seigneur des anneaux.. Le Hobbit..). Évidemment, un documentaire qui sort en début d’été.. qui parle de la grande guerre de 14-18…Comment dire… Trouvera t il son public? Cela dit, il faut saluer le travail exceptionnel qui a été effectué que ce soit pour restaurer ces archives centenaires ou pour la sonorisation si minutieuse! Pour en avoir une petite idée, vous pouvez toujours passer chez Family Movie où vous pourrez numériser gratuitement un extrait de vos propres archives en 8mm et Super8 (vous savez ces vieilles pellicules muettes qui dorment au fond de votre placard!)

Si ce pan de l’Histoire vous a intrigué, procurez vous la trilogie Le Siècle de KEN FOLLET, vous aurez de quoi occuper ces longues heures que vous allez passer à vous dorer la pilule sur la plage… A moins que vous ne fassiez le plein de livres Feel Good dont Le jour où les lions mangeront de la salade verte  de Raphaëlle Giordano et Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi.