Archives du mot-clé Alsh

Les activités extra-scolaires

A y est.. Le mois d’octobre est bien là.. C’est foutu pour les essais gratuits des différentes activités proposées dans votre commune.. Vous avez tout écumé.. Le cirque, le base-ball, la capoeira, l’éveil à la musique, piscine, théâtre, le foot … les échasses…. Maintenant, il va falloir choisir et payer … ou renoncer..!

Certains vous diront: “Rien avant le CP!”; d’autres vous expliqueront qu’il ne faut pas plus d’une activité par semaine… Du coup, vous culpabilisez, ou vous vous posez des questions…. Ce qui ne change pas grand chose.. Vu qu’en tant que parent du 21e siècle, vous passez déjà votre temps à vous poser des questions et à culpabiliser… et vice-et-versa… Bref!
Donc, vous sentez bien que votre aîné.e y gagnerait à voir autre chose que sa classe ou le centre aéré… Parce que c’est aussi ça, les activités extra scolaires.. C’est une sorte de découverte d’un autre monde.. un endroit ou papa et maman n’y connaîtraient pas forcément grand chose, un endroit ou, en tout cas, ils ne seraient plus les seuls maîtres à bord.. ça faisait un moment que ça vous démangeait.. de l’envoyer se frotter un peu à une autre forme d’autorité qui lui inculquerait quelques valeurs l’air de rien.. avec en prime des ami.e.s de tout âge, en dehors de l’école..

Encore faut-il que votre ville ou ses proches voisines proposent une activité potable, accessible financièrement et géographiquement parlant.. Nan parce que bon.. les fins de journées hivernales, où vous serez bien content.e de rentrer à la maison pour ne plus ressortir: terminées! Et les grasse mat’ bien méritées après une dure semaine de labeur et de charge mentale domestique: terminées! A la place, vous aurez le droit de ressortir dans le froid pour le/la déposer au gymnase de Trifouillis-les-Oies, attendre dans la voiture ou aller faire les courses (parce qu’il faut bien mutualiser les déplacements).. Vous lever à 7h du mat un dimanche pluvieux et faire le taxi pour 3 ados qui courront après un ballon oval ou rond.. ou …mais qu’est ce que c’est que ce sport???

Vous êtes sûr.e? Vraiment? A t il vraiment besoin de travailler sa motricité? Est ce qu’elle ne pourrait pas aussi bien tisser un lien avec son petit poney à paillettes plutôt qu’avec le cheval du haras du coin?

En fait, tout dépend du prisme avec lequel vous regardez votre enfant.. Parce qu’on le sait tous.. Hein, votre enfant n’a besoin que de vous.. d’une famille.. d’amour.. toussa toussa.. Oui mais…

S’ouvrir au monde.. Découvrir les liens que partage une équipe.. Apprendre la patience et la persévérance.. Écouter des conseils.. Développer une sensibilité et être capable de l’exprimer… Essayer, encore et encore… Tomber, parfois.. Gagner souvent… Des larmes, de la sueur, de la fierté.. Tout donner, s’économiser un peu, ou tout perdre.. Feindre, s’entraider, tester, tenter.. Avoir une passion, et puis une autre et encore une autre.. être curieux de tout, et ne rien s’interdire.. Rester sur le banc ou s’avancer dans la lumière.. Vaincre le trac ou perdre ses moyens..

Toutes ces expériences, votre enfant mérite de les vivre.. pendant un an.. ou 2 .. Des mois ou quelques semaines.. Il a le droit de changer d’avis, d’avoir des mauvais jours ou juste, d’être fatigué… Il se blessera peut-être, et vous le relèverez. Que vous l’inscriviez ou non.. Ce qui compte, c’est qu’il s’y retrouve.. Lui.. Pas vous.. C’est un peu ça la parentalité, non? Et si vous y perdez quelques chèques en route, dites vous que c’est un investissement sur l’avenir.. Le sien..

Maintenant, allez donc faire les beaux jours des généralistes en cette fin d’année pour obtenir le certificat d’aptitude pour compléter son inscription… Il y aura peut-être parmi tous les parents qui patientent comme vous quelques individus qui ne seront pas contre la création d’un club de supporters, prêts à lever le coude pour fêter les victoires et tendre la main pour relever la tête!

Qu’est ce que tu fais pour les vacances?

Et voilà! Ils sont en vacances.. et vous, non… Et comme tout parent qui se respecte, vous avez organisé leur été avec minutie.. Jonglant entre les désirs des uns, les places chez les autres, et votre porte monnaie..

Pour le mois de juillet, il y aura 10 jours chez grand-papa à Rheinau, 15 chez Moma près de Yverdon-Les-Bains, 3 jours à la maison avec centre aéré pour le plus jeune et glandage TV pour l’ado. Et ensuite, 3 semaines de camping pour tout le monde à Mimizan; en rentrant, vous déposerez les enfants chez papili et mamidou à St Symphorien pour les derniers jours… Ouf! En 2 mois, et comme chaque année, La France sera traversée en long et en large, les grands-parents seront heureux d’accueillir la marmaille tout en râlant après ses semblables pour des valises pas faites ou du linge pas sec et vous, vous aurez quelques temps de solitude parentale et peut être quelques moments amoureux..

A moins que… A moins que vous n’ayez pas le courage de vous défaire de la prunelle de vos yeux… que vous ne redoutiez de laisser ces chères petites têtes blondes se gaver de bonbons et de glaces, perdre tout sens du jour et de la nuit, oublier l’heure des repas. Parce que vous le savez.. A leur retour, c’est toute leur éducation que vous devrez refaire. Re-partir de Zero.. TOUT aura été oublié!!!

Quand on pense aux séances interminables de devoirs de vacances que papa vous imposait! Tous les matins!… Et maman qui voulait visiter tous les musées et toutes les églises du patelin où vous échouiez. Quant à Papili et Mamidou, c’est simple, c’était colo tout l’été, ce sera dans le même esprit cette année vu que les enfants seront livrés à eux-même! Vous pensez à ce que seront les premiers jours de septembre, une guéguerre incessante pour ramener de l’ordre et un rythme dans la famille tout en entamant la course de la rentrée: reprise des cours, achats des fournitures scolaires, achats de nouveaux vêtements puisque tout le monde aura grandi/grossi durant l’été, prise des rendez-vous médicaux, début des activités extra-scolaires et dédoublage impossible pour déposer/récupérer tout le monde… Crise de nerf.. Chocolat noir.. 70%..

Vous auriez peut-être du regarder de plus près le flyer de votre CE qui proposait un voyage au CANADA pour l’ado… et celui sur la ferme pédagogique en Ardèche… Oui.. Mais ça ne durera pas 2 mois et le prix.. Fallait-il vraiment vendre un rein pour esquiver les obligations familiales de l’été? Même en passant par le CE, cela reste une dépense, plus importante que de les envoyer chez les grands-parents..  Et s’ils allaient au centre aéré tout l’été? Ils rencontreraient de nouvelles personnes, y feraient différentes activités: piscine/zoo et tutti quanti.., … Hum..! Chez les plus jeunes, aux dernières vacances, ils avaient collé les enfants devant la télé parce qu’ils étaient trop pénibles… S’ils le font sur de courtes périodes comme les vacances de printemps, que feront-ils durant ces 2 mois??

Seriez vous à court d’alternatives? Vous n’allez tout de même pas paniquer au point de chercher une jeune fille au pair ou des places de dernières minutes dans une colonie à Trifouillis-les-oies?? Tout ira bien! C’est normal d’avoir du mal à passer le relais de temps en temps.. Il y a quelque chose de complexe dans la relation parent/enfant qui fait qu’à un instant T, vous donneriez tout pour pouvoir retrouver votre vie d’avant, celle où vous ne deviez vous préoccuper que de vous et l’instant d’après, vous vous sentez perdu.e sans eux.. Presque incomplet.e.

Si l’on ajoute à cela les relations avec les grands-parents qui sont tout aussi complexes: des parents qui ne le sont plus vraiment ou qui sont un peu plus que ça, des enfants qui ont grandis et sont devenus parents d’enfants qui n’ont aucune idée de ce qui se joue mais portent en eux une  histoire familiale..  Une époque qui change… Une éducation différente pour tous.. Ce serait trop simple que tout le monde garde en tête ces données, communique facilement et respecte les besoins de chacun…

Il y aura des moments de joie et d’autres un peu plus mélancoliques, c’est ça aussi l’enfance! Votre foyer restera toujours le port d’attache de vos enfants et c’est bien aussi qu’ils aillent expérimenter ailleurs. Si besoin, la menthe du jardin vous aidera sans doute à vous détendre si elle est accompagnée d’un jus de citron vert… entre autre…