Archives pour la catégorie Dessins

Nouvelle Année!

A partir du 31 décembre, et jusqu’à la fin du mois de janvier, on se souhaite à tous, sans presque plus réfléchir, une bonne année.. 

Au début, de façon festive.. et au fur et à mesure que janvier s’écoule, on s’essouffle.. on s’agace parfois.. Avons nous oublié quelqu’un? Tata Jojo? La boulangère ou la dame de la crèche? A t on utilisé les bons termes, la bonne manière?

Avant tout ça, cette année, on pourrait l’espace de quelques instants, regarder en arrière.. 

Voir le chemin parcouru: les progrès, les hésitations, les réussites, les échecs..

Lever la tête et contempler ce qui a été accompli.. sans complaisance, sans excuses, sans regrets.

Bravo!

Oui, bravo!

Cette année, comme toutes les autres, vous avez survécu. Vous avez vécu..

Les guerres qu’il y avait à mener, vous leur avez fait face.

Les douceurs qu’il y avait à distribuer, vous les avez données.

Avec ce que vous pouviez, avec tout ce dont vous étiez capable.

Bien sûr, vous avez fait des erreurs. Bien sûr, vous n’êtes pas parfait.e.

C’est évident!

Si vous l’étiez.. il n’y aurait pas d’histoires… il n’y aurait rien à améliorer. Rien à souhaiter pour l’année suivante..

Vous avez le droit d’être fatigué.e, d’être essoufflé.e.

Arrêtez vous, un peu, ou beaucoup.. Reposez vous.

Personne ne gravit une montagne sans marquer de pauses de temps en temps.

Et quand vous vous sentirez prêt.e, remettez vous en marche.

Parce qu’en fait, vous n’avez pas le choix que d’avancer.. même à votre rythme.. 

On peut dire ce qu’on veut.. Mais la Vie.. C’est ça.. Des hauts, des bas.. Des collines et des pics à gravir.. Des faux-plats ou des cuvettes… 

On nous fait croire que l’on peut atteindre un lieu Idyllique, une sorte d’Eden et que ce jour-là, nous deviendrons un être accompli, serons parfaitement heureux.. La Vérité, la Vraie: c’est que le paradis, c’est ici et ce que vous en faites.. Là où vous êtes.. Parce que vous y êtes.. et avec qui vous le vivez.

Profitez-en.. Rendez le meilleur de jour en jour.. N’attendez pas, n’attendez plus.. De rien, ni de personne. Avancez!

Je vous souhaite d’être fier.e de ce que vous avez vécu, de ce que vous êtes devenu.e. Je vous souhaite de savoir ce que vous voulez devenir durant cette nouvelle année.

J’espère que vous emprunterez la route adéquate pour y parvenir.. N’oubliez pas que si jamais vous vous perdiez en chemin, il sera toujours possible de revenir sur vos pas ou d’inventer un itinéraire-bis.

Enfin, je vous souhaite d’être entouré.e.. Des bonnes personnes.. Celles que vous aimez, celles qui vous aiment..  Vous savez, ces êtres qui vous acceptent tout entier.e, et ne veulent que votre bonheur…

J’espère que vous laisserez s’éloigner ceux qui ne feront qu’assombrir votre horizon ou votre quotidien. N’hésitez pas à garder vos yeux et vos bras ouverts pour accueillir celles et ceux qui en auraient besoin ou qui reviendraient à l’occasion..

Saupoudrez tout ça de quelques rêves et de rires joyeux… Vos pas n’en seront que plus légers!

Belle année 2020!

Bonne Année, Bonne Chance! (Guy Béart)

Écoute et Regarde -4

Quelle nouvelle! JJG est sur les web players! Résistant ou passéiste.. En tout cas, il a changé d’avis et ça cartonne! Goldman, c’est pas juste les enfoirés, les “je te donne” ou “je marche seul”… Nan.. Goldman, c’est aussi la fin des années 70, le début des 80.. Avec des chansons à texte ou une rythmique qui vous restent dans la tête! La discographie de Jean-Jacques.. Tout le monde croit la connaître.. Mais la vérité, c’est qu’il est toujours possible de la (re)découvrir selon un instant T dans notre propre vie.. d’y mettre notre pathos selon le vécu du moment.. Ou d’en comprendre le sens, enfin…

Bon, si on s’arrête aux “Génération Goldman”, y’a de quoi critiquer et envoyer aux orties cet artiste qu’on entend déjà tout le temps sur les ondes…et avec les mêmes chansons… Alors, évidemment, on aime ou on aime pas.. Mais allez quand même jeter un coup d’œil sur les spotify et autres deezer, dénichez un de ses vieux albums, et écoutez le.. un peu.. ou beaucoup.. Vous verrez que Goldman, c’est plus qu’un marseillais parti vivre en Angleterre, et un peu mieux que le faiseur de tubes pour chanteuses et chanteurs en mal d’inspiration ou de popularité..

Ce qui est bien avec internet, c’est qu’on peut retrouver toutes sortes de musiques.. Dont celles de nos séries préférées ou des films qui nous restent en tête… Cela les rend accessibles instantanément pour peut-être nous donner envie de les revoir.. sans oublier d’aller découvrir de nouvelles images sur la toile… Cette semaine, au cinéma, il y a du drôle, du moins-drôle.. des histoires de famille, de femmes.. et un “dessin animé” qui raconte un après-guerre terrible et pas si lointain..
Septembre a ce quelque chose de tragique ou tout du moins de sérieux. Une saison légère, celle où tout est possible, n’en finit pas de se terminer pour laisser la place à la mélancolie dans une langueur orangée-rouge. Dans les librairies, fleurissent des agendas, boites à outils et autres organiseurs de vie; des romans sérieux aux couvertures classiques et aux titres classieux.. A-t-on vraiment le temps de lire en septembre? En a-t-on le goût, plutôt que de rêvasser aux vacances terminées il y a peu? La rentrée littéraire vous inspire-t-elle? On parlera du décès de Tony Morrison par ici, des derniers  Nothomb et Darrieusecq par là et vous vous demanderez si Mazarine Pingeot a écrit une fiction ou une réalité vécue par sa nièce.. Ou peut-être finirez vous par lire une “vieillerie” de la rentrée 2018 mi-fiction/mi-réalité écrite par Baptiste Beaulieu: Toutes les histoires d’amour du monde.

Haaave you met…Lucile Gomez

Lucile est dessinatrice et Méphistofelix, son chat.. un petit diablotin félin à la fois ironique, franc, et peut être un peu jaloux..

Ces illustrations pleines d’humour et de tendresse se regardent sur Fb, Instagram, dans des magazines comme Phosphore ou sur ses sites… Ainsi que dans la lettre 6 envoyée à eux qui s’inscrivent tous les 6 du mois à 06h06, 6 observations à lire en 6 minutes..

Les thèmes abordés sont plutôt variés: de l’adolescence à la parentalité, de la vie de tous les jours à la vie de couple, les copines et le chat..

Bref, il y en a pour tout le monde.. surtout que sa plume intelligente est légère… même pour les sujets sensibles comme le rapport au corps.. et toujours quelque part, on parle d’amour.. de soi.. de l’autre.. de l’enfant.. du chat.